Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Aviron France

Le rameur de randonnée doit être un amoureux de la nature, licencié dans un club de la FFSA.

Le rameur de randonnée sur qui les années n'ont pas prise, doit être entraîné pour pouvoir apprécier pleinement les parcours qui lui sont proposés.

Le rameur de randonnée se doit de respecter les consignes et prescriptions des organisateurs. Il n'oublie pas, même à l'intérieur de son embarcation, qu'il n'est pas vraiment chez lui. Lire la suite....



Les photos de randonnées de la page Facebook "Divonne rowing"
Labonnemere

L’année passée, Sophie C. écrivait que les années se suivent, mais ne se ressemblent pas à Marseille. Le crû de cette année a donc bien suivi cet adage : six mois qu’il n’était pas tombé une goutte sur Marseille, il a fallu qu’il pleuve le jour de la rando !

Le Rowing Club de Marseille, son accueil et sa rando faisant rêver plus d’un avironneur, nous n’étions que deux du CND à avoir décroché une coulisse. À 7h30, devant un petit-déjeuner pantagruélique, nous avons donc rencontré le reste de notre équipage. Notre bateau était des plus « panachés » : Annie venait de Perreux en Région parisienne, Brigitte avait quitté Perreux pour rejoindre le club de Gérardmer et Daniel nous venait d’Orléans. Le courant est très vite passé entre nous cinq et nous avons tous trouvé nos marques dans notre yole…

Mais, mais, ne serait-ce pas la même que nos confrères de l’année dernière ? Elle prenait en effet l’eau et son système auto-vidant semblait… ne pas se vider ! Mais, bien plus veinards que nos camarades de l’expédition 2016, nous avions «l’écope-bidon de lessive» dès le début de la randonnée ! Lire la suite

 

 

 

La prose de Sophie

 Les expérimentés vous diront que les années se suivent mais ne se ressemblent pas à Marseille. Cette année, nous avons eu une mer d’huile …et un bateau qui prend l’eau, mais qu’importe, nous étions venus chercher l’aventure !

Sophie.

 

 

VIENNE -09-13 juillet 2016

L'équipe du Duro (Porto) de 2015, élargie de nouveaux membres, est prête à se lancer un nouveau défi : Christophe, Alex, Alain (et Gigi), Christine (et Maurice), Marie-France, Valérie et Renée. Vienne et le Danube nous attendent.

Les préparatifs touchent à leur fin. Nous sommes tous excités à l'idée d'aller ramer sur le Danube, tout en étant un peu craintifs quant à la distance annoncée pour le 2ème jour :
ce sera 55 km. Un challenge que nous décidons d'affronter.

Dernière minute : Alex, malheureusement, ne sera pas des nôtres; deux semaines avant le départ, un accident de moto l'immobilise : genou en miettes. Nous sommes tristes pour lui et lui est furax !

Le compte rendu de Sophie : pdf

Un clic sur la photo ci-dessous pour voir celles de l'album !

Nous étions 6 à partir pour cette randonnée. Arrivés le vendredi soir, nous nous sommes installés dans notre bungalow dans le camping du petit lac non loin de la base nautique du lac de Ste Croix. Le lendemain matin, on a voulu aller ramer mais notre bateau n'était pas arrivé ! Alors

, nous sommes allés....pagayer : une petite balade dans les gorges du Verdon tous ensemble puis l'après-midi, randonnée au-dessus des gorges.

Le soir, visite de Moutiers Ste Marie et restaurant. Le lendemain matin, le temps était mitigé et beaucoup de vent (force 3). Nous sommes partis quand même mais ce fut très difficile de ramer avec les vagues qui remplissaient le bateau ! Après de beaux efforts, nous avons réussi à faire toute la randonnée sur le lac et les gorges ! Le repas commun était délicieux et il y avait une super ambiance ! Nous sommes repartis avec notre trophée en faïence de Moustiers, fiers d'avoir fait cette randonnée et heureux d'avoir partagé ce week-end ! Voilà !

Les photos

Christine Deguin

Page 1 sur 3

Go to top